A propos

Biographie de Moussa Kayre

Mon parcours professionnel a réellement débuté il y a à peine 10 ans. En y repensant, je ne m’attendais pas à me trouver là où je suis aujourd’hui. Je fus soit un peu trop rêveur ou un peu trop craintif, mais le résultat est aujourd’hui – je peux dire – mitigé. Un chemin parcouru certes. Des rêves pour ma communauté toujours pleins la tête et des rencontres qui ont changé le scénario imaginé sont les 2 grandes choses que je retiens.

2010, un parcours mitigé à l’Université de Thiès

Un parcours que j’ai bouclé sans diplôme. Je fus parti de la 3ième génération d’étudiants en Génie Informatique à l’Université de Thiès. Fraîchement orienté en 2009 dans cette filière, j’ai été forcé de quitter le parcours Génie Informatique pour aller suivre la” Gestion informatisée de l’eau et de l’environnement “. Mon tuteur qui voulait me voir devenir un jour ingénieur a trouvé plus opportun que j’opte pour un parcours qui était dit ” d’avenir ”. Ce que je fis malgré mon penchant pour tout ce que je voyais à la télévision et qui m’avait intéressé depuis très longtemps. J’ai passé 2 ans dans cette Université en tant qu’auditeur libre. En 2 mots, je ne faisais pas les cours par ce que la filière ne m’intéressait guère. J’ai passé ces 2 ans à apprendre l’informatique sur internet et auprès d’étudiants en fin de cycle en Génie Informatique, à améliorer mon niveau d’anglais et finir par donner des cours d’anglais 6 mois avant d’être expulsé de l’Université de Thies.

2013, renouement avec une passion

Sorti de l’UT, je cherchais une passerelle pour rejoindre la marche. C’est ainsi que je suis tombé sur cette article parlant de l’ouverture d’une nouvelle filière au CEDT le G15. Une école supérieur d’enseignement et de développement technique accessible par concours. Je me suis mis à préparer le concours et à rassembler les documents pour subir l’épreuve en Septembre 2012. Mais finalement, j’ai raté la date de dépôt à un jour près par ce que je n’avais pas de renseignements exactes sur la date de clôture des réceptions des dossiers. L’espoir de renouer avec l’apprentissage des nouvelles technologies dans un cadre formelle sanctionné par un diplôme a été remplacement par une tentative d’intégrer la formation payante. Le prix de cette formation fut très élevé par rapport au coup moyen des études au Sénégal, mais mon tuteur s’est engagé à le payer pendant 2 années. Et j’ai commencé mes études en Géomatique. En ce moment précis, je veux faire une pause et faire formuler des remerciements sincères à Mr Seyni Cissé ( Directeur des Etudes de l’époque ), Mr Seydina Oumar Sow ( Laborant et Responsable du Parc Informatique ), Mr Labaly Touré ( Professeur ), Mr Tamba & Mr Touré ( Vigiles). Par ce que ces derniers ont joué un grand rôle dans l’allure inattendue qu’a pris le cours de ma formation et ce qui s’en est suivie.

2014, bienvenue dans la jungle de entrepreneuriat

C’était ma dernière année de formation au G15. J’ai prie l’engagement d’aller tous les Lundi à la direction des examens et concours de Dakar  pour pendre toutes les nouvelles opportunités de concours et de formation et les mettre sur internet sans contrepartie aucune. Facebook commençait à gagner du terrain chez les plus jeunes et cela a dès le début suscité beaucoup d’engouement. La page Recevoir par SMS tous les examens et concours au Sénégal et à l’extérieur est née. Sur la page, je diffusais les informations, mais l’ambition était de toucher les jeunes des régions. Ces derniers n’étant pas massivement sur internet à cette époque, l’ambition était de mettre en place un service SMS et le nom de la page le révélait. Je suis sortie du G15 pas avec l’ambition de chercher du travail de géomaticien mais plutôt l’envie de réaliser le projet SMS CONCOURS.

J’ai été alors repéré dans un concours de start-up organisé par l’ONG Give 1 Project et s’en est suivie une incubation de 6 mois qui m’a permis de rencontrer Sobel Aziz Ngom. Social Media Manager chez People Input à cette époque. Mon idée l’a semblé intéressante et il m’a mis en rapport avec la fantastique Fanta qui l’a implémenté avec son équipe. Le service SMS a pris forme. J’ai été alors obligé à apprendre, créer, gérer, et insuffler la croissance à un projet né en ligne. Concoursn.com est née et est devenu le répertoire des opportunités de formation et d’insertion le plus visité en Afrique Francophone.

2015 2020, le combat de l’autonomie

Depuis lors, j’ai arrêté d’agir seul. C’est devenue une équipe et des partenaires. Et nous avons:

  • Travaillé avec plus de 50 établissements de formation supérieur au Sénégal et avons permis à des centaines d’étudiants d’obtenir des réductions sur les frais de scolarités.
  • Changé la donne et casser le marché de la recherche d’emploi pour que tout le monde accéder à toutes les offres d’emploi et de stage sans verser un seul francs.
  • Référencées des offres de bourses d’organismes internationaux qui ont complètement changé la vie de certains étudiants et professionnels.
  • Ouvert un centre de formation en langue anglaise pour augmenter l’employabilité des nouveaux diplômé.
  • Amené des étudiants au Maroc toujours avec les réductions que nous obligeons à des écoles que je choisie moi même.
  • Mis en place le Programme Access Maroc qui recrute des jeunes sénégalais pour le plus grand centre de contact au Maroc avec un CDI et des avantages concrets.
  • Accompagné plusieurs établissements de formation dans la mise en place de filières digital.
  • Formé et placé plusieurs Social Media et Community Manager dans de nombreuses entreprises sénégalaises et organisations au Sénégal.
  • Mis en place une agence de Communication et de Marketing Digital
  • Accompagné plusieurs structures dans leur digitalisation ( GFM, RV, GETRAN SA etc )
  • Promu Brand Ambassador de la Cryptomonnaie Akoin au Sénégal

Quelques Entités qui nous ont fait confiance

Aller à la barre d’outils